Les 4 (vraies) Meilleures Chaussures pour l’Haltérophilie

Pour attaquer la barre en toute confiance !

Quand on pratique l’haltérophilie, que ce soit ou non dans le cadre du CrossFit, on se rend très vite compte qu’on peut gagner en performance avec les chaussures adaptées. Meilleur maintien du pied, plus de stabilité lors des soulevés, les chaussures aident à donner le meilleur de soi !

Pour être certain de choisir un bon modèle, voici donc quelques conseils sur les caractéristiques les plus importantes ainsi que notre sélection des meilleures chaussures pour l’haltérophilie !


Notre sélection des meilleures chaussures pour l’haltérophilie


Nike Romaleos 3

Meilleure chaussure haltérophilie Nike Romaleos

Difficile de concurrencer les Nike Romaleos 3 : elles sont pour nous les meilleures chaussures pour l’haltéro, et de loin ! Après avoir testé plusieurs marques et de nombreux modèles, on trouve vraiment que les Romaleos sont au-dessus de toutes les autres, que ce soit en ce qui concerne le maintien, le confort, le poids, le design ou même la durabilité de la chaussure. On pensait déjà des Romaleos 2 qu’elles étaient des chaussures exceptionnelles, mais la nouvelle version est encore un cran au-dessus !

Dans le détail, c’est une chaussure légère à la fois grâce à son talon solide fabriqué en TPU mais aussi grâce au matériau utilisé pour la tige, un mélange de cuir et de mesh. Ce mélange innovant confère d’ailleurs à la Romaleos plus de flexibilité au niveau de l’articulation des orteils, et c’est un détail vraiment intéressant puisque la chaussure reste tout de même assez rigide pour une parfaite stabilité. Il faut dire que le maintien est renforcé par les câbles Flywire de la marque qui entourent parfaitement le pied et par une large attache sur le dessus. Si le prix est assez conséquent, c’est cependant selon nous la meilleure chaussure d’haltéro qu’on peut trouver actuellement !

Reebok Legacy Lifter

Meilleure chaussure haltérophilie Reebok Legacy Lifter

La Reebok Legacy Filter a été conçue pour être la parfaite chaussure pour la compétition d’haltéro lors de Jeux Olympiques, et ça se voit ! Déjà, quand on l’enfile, on note tout de suite qu’elle est un peu plus lourde que les Romaleos ou les Leistung, et ça permet de se sentir solidement ancré au sol. À moins de préférer les chaussures plus « polyvalentes » et plus légères, c’est donc un détail intéressant, surtout que ce poids est accompagné d’une parfaite stabilité. La chaussure dispose en effet de 2 bandes velcro sur le dessus pour que le pied ne bouge pas, et avec la technologie Exoframe qui entoure le talon et la cheville, le soutien est assuré !

Les Reebok Legacy Filter font par contre partie de ces chaussures qui ne sont pas très évasées au niveau des orteils, et même si on ne se sent pas trop à l’étroit dans la toe box, c’est tout de même un détail à préciser pour les sportifs qui ont les pieds larges. Mais mis à part ce détail, ce sont vraiment des chaussures pour l’haltérophilie réussies, très stables, respirantes et plutôt solides. Idéales quand on est à la recherche de performances !

Adidas Leistung 16 II Boa

Meilleure chaussure haltérophilie Adidas Leistung

Les Adidas Leistung 16 II Boa sont dans la droite lignée de ce que peut faire la marque en termes de chaussures d’haltérophilie depuis l’apparition de leur ligne Leistung. Elles reprennent ce qui fonctionnait sur les modèles précédents (renfort à l’arrière du pied, semelle rigide mais légère, etc.) et améliorent certains détails qui n’étaient pas très pratiques. Le système de fermeture Boa, qui remplace la sangle velcro présente chez les concurrents, se combine par exemple cette fois d’un système de laçage classique pour un meilleur maintien du pied.

Cette Leistung n’est cependant pas une chaussure pour l’haltéro qu’on conseillerait les yeux fermés à tous les athlètes. Chez Adidas comme chez Reebok, le problème d’étroitesse au niveau des orteils est bien présent, et ce modèle ne fait pas exception. Les pieds larges peuvent donc se retrouver un peu trop serrés ! En plus, avec un drop de presque 2.5 cm, la hauteur du talon est assez conséquente : les sportifs de grande taille et ceux dont la cheville est peu mobile y verront un avantage, mais pour les autres, ce n’est pas forcément l’idéal. Une bonne chaussure, donc, mais pas dépourvue de défaut non plus !

Reebok Lifter PR

Meilleure chaussure haltérophilie Reebok Lifter PR

La Reebok Lifter PR est une chaussure pour l’haltérophilie qu’on trouve idéale pour de nombreux profils de sportifs. À moins de 100€, elle possède en effet de quoi séduire les débutants en powerlifting et tous ceux qui ne disposent que d’un petit budget. Mais surtout, avec des caractéristiques techniques loin d’être parfaites mais tout à fait solides, elle peut également plaire à tous ceux qui font juste du CrossFit et qui ne sont pas forcément à la recherche de la performance absolue en haltéro !

Elle dispose notamment d’un insert dans sa semelle intermédiaire qui épouse la forme du pied pour un maintien optimal et d’une semelle double densité qui permet d’être bien stable et de conserver toute l’énergie mise dans le mouvement. Avec son cuir pleine fleur, sa languette en mesh aéré et une tige basse, elle offre en plus un mélange convaincant entre confort, solidité et flexibilité. Qu’on débute ou que les mouvements d’haltéro ne soient pas une priorité dans l’entrainement, ce sont des chaussures qui possèdent donc vraiment de quoi plaire !


Comment bien choisir ses chaussures d’haltéro ?


Talon surélevé : pour une posture optimale

L’un des premiers critères auxquels il est nécessaire de s’intéresser pour choisir de bonnes chaussures d’haltérophilie est la hauteur du talon, ou ce qu’on appelle aussi le drop, c'est-à-dire la différence de niveau entre le talon et l’avant du pied. Quasiment tous les modèles disponibles sur le marché disposent d’un drop important, et la raison est simple : ça permet au pied d’être dans une position optimale, la mobilité de la cheville ainsi que la posture du dos sont améliorées, et les mouvements de force sont donc réalisés plus efficacement (l’énergie et la force sont mieux restitués) ! Mais toutes les chaussures pour l’haltéro ne proposent pas le même drop, et ça tombe bien puisque chaque hauteur correspond à des besoins différents.

  • Moins de 2 cm : C’est un drop assez faible pour une chaussure d’haltéro, et il correspond surtout aux athlètes les plus petits (au niveau des jambes ou du torse) ou à ceux dotés de chevilles déjà bien mobiles et flexibles. Ce sont également des chaussures faites pour les squats en low bar et en position large.
  • 2 cm : C’est le drop classique pour les chaussures d’haltéro, celui qu’on rencontre le plus souvent. Il convient à la plupart des sportifs puisqu’il est le plus polyvalent, notamment en termes de réalisation de mouvements.
  • Plus de 2 cm : C’est un drop considéré comme assez important pour une chaussure d’haltérophilie. Il s’adresse à tous les sportifs qui ne disposent encore que d’une faible mobilité et flexibilité dans les chevilles, ou ceux qui sont plutôt grands (grandes jambes). Ce sont également des chaussures plus pratiques pour les squats en high bar et en position serrée.

Bien choisir chaussure haltérophilie

Design de la chaussure : pour la stabilité et la sécurité

Un autre détail à prendre en compte pour bien choisir ses chaussures pour l’haltérophilie est de vérifier le design choisi par la marque, notamment en ce qui concerne les attaches disponibles, la hauteur de la chaussure et la fabrication de la semelle. Ce sont en effet les éléments qui vont avoir un impact direct sur la stabilité et la sécurité lors de la réalisation des mouvements de force.

  • Attaches : Il est toujours préférable de choisir une chaussure d’haltéro dotée d’une ou plusieurs attaches au niveau de la cheville et du cou-de-pied. Ces sangles, généralement en velcro, permettent d’apporter plus de maintien au pied et de l’empêcher de bouger.
  • Hauteur de la chaussure : Si elles ne montent pas au-dessus de la cheville, certaines chaussures sont tout de même plus hautes que d’autres. Et cette hauteur supplémentaire, souvent assez rigide, peut apporter plus de soutien latéral et améliorer la stabilité.
  • Semelle : La semelle d’une chaussure d’haltérophilie doit être la plus plate et la plus rigide possible afin de créer une sorte de plateforme stable grâce à laquelle il va être possible de soulever des charges. Il faut éviter les coussinets qui absorbent les chocs : ils auraient tendance ici à impacter l’énergie mise dans le mouvement.

Largeur de la toe box : pour le confort

Comme pour le choix d’une chaussure de CrossFit, il est également important de faire attention à la largeur de la toe box sur une chaussure d’haltéro. Même si les mouvements de force sont plus statiques et nécessitent généralement un peu moins d’espace pour l’écartement des orteils, ne pas se sentir trop comprimé à l’avant du pied reste tout de même un détail important. Et si on le précise, c’est que toutes les marques ne prennent pas forcément en compte que certains athlètes ont l’avant du pied large et qu’ils se sentent donc plus à l’aise dans une chaussure suffisamment évasée à l’avant. En fonction de la morphologie et du besoin de confort, c’est donc un critère qu’il faut également prendre en compte.

Comment choisir chaussure haltérophilie

Matériaux utilisés : pour la solidité

Enfin, pour bien choisir une chaussure pour l’haltérophilie, il ne faut pas oublier de vérifier quels matériaux ont été utilisés pour la fabrication. Encore une fois, même si ces chaussures n’ont pas besoin d’être aussi résistantes à l’abrasion que des chaussures de CrossFit, elles doivent tout de même être solides pour durer le plus longtemps possible. Mais c’est un détail que les marques prennent en considération, et les chaussures présentes sur le marché sont généralement fabriquées en cuir perforé, notamment, pour la robustesse et la respirabilité. Et ce qui concerne le talon, l’élément le plus important, il est le plus souvent conçu en TPU même s’il est toujours possible d’en trouver en bois pour un style plus old-school mais une solidité bien au rendez-vous !